DERNIÈRES ACTUALITÉS

A Tokyo Disneyland, Space Mountain se réinvente.

Découvrez l'actualité concernant les futurs travaux de l'attraction Space Mountain de Tokyo Disneyland.

Le véhicule des Avengers arrive à Disneyland Paris.

Découvrez l'actualité sur le dernier véhicule à rejoindre Avengers Campus à Disneyland Paris.

Grande nouvelle pour le land La Reine des Neiges de Disneyland Paris !

Découvrez l'actualité concernant les dernières nouvelles sur le futur land de La Reine des Neiges à Disneyland Paris.

Nouvelles réouvertures à Disneyland Paris !

Découvrez les futures réouvertures de Disneyland Paris après la pandémie de Covid-19.

Le Disney Village fait peau neuve.

Découvrez l'actualité concernant le plan de transformation du Disney Village.

La création du Parc Walt Disney Studios de Disneyland Paris.

parc walt disney studios france

Souvent critiqué, le Parc Walt Disney Studios de Disneyland Paris n’est pourtant pas le parent pauvre que l’on imagine. Découvrez avec nous le contexte dans lequel a été construit le parc, de son projet de construction jusqu’à ses futurs ajouts.

Les dessous d’un second parc.

Pour comprendre la mise en chantier du Parc Walt Disney Studios, il nous faut remonter quelques années auparavant, en 1987. C’est à cette date que la Walt Disney Company, avec à sa tête Michael Eisner, rencontre le Premier Ministre français de l’époque, Jacques Chirac. Ensemble ils vont signer la convention qui allait enfin permettre à l’entreprise de la petite souris de construire un parc Disneyland en Europe, et plus précisément en France, dans la périphérie de Paris.

parc walt disney studios france
Michael Eisner et Jacques Chirac. © Disneyland Paris

Dans le contrat signé entre la Walt Disney Company et la France, celui-ci octroyait à l’entreprise américaine des terrains situés tout autour de la future destination. Seul bémol : le contrat stipulait que la Walt Disney Company devait construire un second parc avant 2002, sous risque de perde définitivement les parcelles octroyées par l’Etat français.

Alors, dès l’ouverture du Parc Disneyland le 12 Avril 1992, un concept-art sur le futur Parc Walt Disney Studios voit déjà le jour. Pourtant ce n’est que 5 ans plus tard, en 1997, que le projet d’un second parc est réellement lancé. Et le 29 Septembre 1999, Disneyland Paris annonce officiellement la construction d’un second parc au sein de sa destination.

Le thème du cinéma.

Dès les débuts, les Imagineers se sont intéressés de près au thème du cinéma. S’ils voulaient rendre hommage au studio où Walt Disney a commencé à faire du cinéma avec la conception du Studio 1, ils pensaient aussi que ce sujet universel serait très apprécié du public européen. D’ailleurs, n’est-ce pas à Paris que les Frères Lumière ont projeté pour la première fois un film à une petite foule de spectateurs dans les sous-sols d’un café situé près de l’Opéra Garnier ? C’est ainsi que le cinéma, tel qu’on le connait aujourd’hui, est né.

Bingo ! Le Parc Walt Disney Studios sera donc entièrement dédié au cinéma et ses coulisses. De plus, les Imagineers avaient de quoi bien faire puisqu’ils n’ont eu qu’à s’inspirer du parc Disney’s Hollywood Studios de Walt Disney World en Floride.

parc walt disney studios france
Concept-art du Parc Walt Disney Studios © Disneyland Paris

Ainsi, ils vont combiner le cinéma aux attractions, et mélanger les studios avec l’univers Disney afin de nous plonger dans les backstages du 7e art et de la télévision. L’ensemble du parc tournera donc autour des coulisses, de la création d’un film et des métiers de l’ombre. C’est d’ailleurs pour cela qu’on retrouve de nombreuses photos de Walt Disney derrière la caméra ou en train de recevoir un Oscar. Celles-ci sont notamment visibles dans la boutique Walt Disney Studios Store à l’entrée du parc.

walt disney studios store disneyland paris

Mais ce ne sont pas les seules références faites au cinéma, et à celui de Disney. On retrouve notamment la fontaine avec les statues de Fantasia situées sur la Place des Frères Lumière, ou encore celle de Walt tenant Mickey par la main (statue Partners), disposée après Studio 1, à deux pas de la Place des Stars. Il y a également le parapluie qui imitait (autrefois) le cultissime Chantons sous la pluie, ainsi que le Chateau d’Oreilles, subtil jeu de mots entre « eau » et « oreilles » pour faire référence à celles de Mickey. Et ce dernier n’est pas le fruit du hasard. En effet, dans tous les studios de cinéma de l’époque hollywoodienne, des châteaux d’eau étaient installés en cas d’incendie. Celui de Disneyland Paris a surtout été placé à l’entrée du parc pour servir de point visuel.

Des petits clins d’œil donc, très appréciés par les plus cinéphiles d’entre nous.

parc walt disney studios france

Car, tout fait référence à cet art qui propulsa Walt Disney en véritable légende. Et même le nom des lands évoquent cet univers. On retrouve ainsi quatre zones à l’ouverture du parc dont Front Lot, Backlot, Animation Courtyard et Production Courtyard. Toutes évoquent des secteurs essentiels dans la création d’un film : la production, les studios, l’animation et les coulisses.

parc walt disney studios france
Le plan originel du Parc Walt Disney Studios © Disneyland Paris

D’ailleurs, à Production Courtyard, se trouvait même une attraction qui se déclinait sous la forme d’un véritable studio de télévision auquel les visiteurs du jour pouvaient prendre part ! En effet, jusqu’en 2003 les studios de Disney Chanel France étaient localisés à la place de Stitch Live !, dans ce grand bâtiment qui le surplombe encore aujourd’hui, et qui est visible sur le plan ci-dessus.

Un parc controversé.

Pourtant, malgré ses multiples références et ses attractions, le parc ne prend pas. Et dès son ouverture, le 16 Mars 2002, le Parc Walt Disney Studios est vivement critiqué pour son acheminement bâclé. Les guests comme la presse font mention du peu d’attractions présentes à l’ouverture (seulement 10), et critiquent les détails bien trop superficiels et moins bien amenés que ceux du Parc Disneyland. Finalement, tous déplorent ce parc arrivé en hâte en 2002, soit l’année où Disney aurait dû perdre ses parcelles de terrains si un second parc parisien n’avait pas vu le jour.

parc walt disney studios france
© Disneyland Paris

Et l’attraction Les Tapis Volants : Flying Carpets Over Agrabah sera d’ailleurs le porte étendard de ces critiques. Pour l’histoire, celle-ci aurait dû être placée à l’origine dans le Parc Disneyland. Mais par manque de place, elle se retrouve dans un coin du Parc Walt Disney Studios. Alors pour coller au thème du cinéma, les équipes de création du parc ont imaginé que le Génie était le réalisateur d’un jour, et que vous étiez ses figurants… On comprend mieux l’agacement. Mais cette anecdote n’est qu’un détail parmi tant d’autres qui ont endigué la déconvenue de certains. Et dès lors les Walt Disney Studios garderont cette image de parc délaissé.

De nouveaux ajouts.

Alors pour pallier à tous ces griefs, Disneyland Paris prend la décision de modifier et d’ajouter de nouveaux univers dès l’année 2007. Et l’un d’entre eux va donner un coup de boost nécessaire au parc !

La Tour de la Terreur.

C’est donc à la fin de l’année 2007, que The Twilight Zone Tower of Terror : Une Nouvelle Dimension de Frissons, d’abord connue comme La Tour de la Terreur : Un saut dans la Quatrième Dimension, est ajoutée dans le land Production Courtyard. C’est le fameux Hollywood Boulevard de Los Angeles qui est pris comme exemple pour parfaire les détails de cette nouvelle zone. Ainsi, on y retrouve nombre de références à « La cité des Anges », à l’image de cette grande allée forçant la perspective. L’architecture de ses boutiques et restaurants s’inspire du style « spanish revival » très en vogue à Hollywood dans les années 1920/1930.

parc walt disney studios france

Une campagne publicitaire est également lancée sur toutes les chaines de télévisions françaises afin de promouvoir la nouveauté de Disneyland Paris. L’appel de la quatrième dimension est telle, que les visiteurs se bousculent pour y prendre part, et la Tour de la Terreur devient un phénomène, ainsi qu’une attraction clé pour le parc.

Mais ce n’est pas tout ! Toujours en 2007, d’autres attractions viennent agrandir le parc : Cars Quatre Roues Rallye et Crush’s Coaster, cette dernière étant toujours très plébiscitée par les guests. Toutes deux issues de l’univers Pixar, le parc souhaitait en effet consacrer un land au célèbre studio d’animation. C’est pourquoi l’ancien land Animation Courtyard devient Toon Studio à ce moment-ci.

parc walt disney studios france
© Disneyland Paris

Toy Story Playland.

En 2010, c’est au tour de Toy Story Playland de voir le jour. Situé dans le land Toon Studio, la zone consacrée à la sage Toy Story nous propulse à la taille d’un jouet ! Rien d’étonnant donc à voir ce géant Buzz l’Eclair à l’entrée de Toy Story Playland ou d’observer la trace de pas géante laissée par Andy, le jeune propriétaire de cette armada de jouets.

toy story playland walt disney studios france

Ainsi, plusieurs attractions apparaissent avec ce nouveau land : RC Racer, Toy Soldiers Parachute Drop ou encore Slinky Dog Zigzag Spin. Mais si la zone met en scène des personnages emblématiques des films Disney, elle ne fait pas pour autant l’unanimité, les guests la trouvant trop accès pour les enfants.

La pépite Ratatouille.

Finalement c’est en Juillet 2014, que le véritable changement s’opère : la zone Ratatouille est construite et sa sublime petite place, appelée « La Place de Rémy » avec. Celle-ci est parcourue d’un restaurant nommé Bistrot Chez Rémy, de la boutique Chez Marianne (Souvenirs de Paris) mais aussi et surtout d’une attraction. Inédite à travers tous les parcs Disneyland du monde, l’attraction Ratatouille : l’Aventure Totalement Toquée de Rémy fait des émules chez les guests.

ratatouille aventure totalement toquée rémy disneyland paris

Sa technologie novatrice (4D et véhicules sans rails), son histoire très française et sa thématisation vont être si appréciées que le parc EPCOT de Walt Disney World va même ouvrir sa propre version dans les prochains mois. Voilà qui prouve bien la réussite du parc tant critiqué !

La renaissance du Parc Walt Disney Studios ?

Mais le Parc Walt Disney Studios n’a pas fini de se renouveler. Lors de la D23 Expo 2018, nous apprenions que notre parc français allait être enrichi de trois nouveaux lands comprenant chacun plusieurs attractions, boutiques et restaurants. Le premier à être livré sera le land Avengers Campus en 2021. Mais ce changement a aussi occasionné de grandes transformations comme la disparition de quelques attractions et restaurants emblématiques du parc, pour laisser place au futur thème Marvel. Ainsi, Armageddon : les Effets Spéciaux, Rock ‘n’ Roller Coaster avec Aerosmith, le Café des Cascadeurs ou encore le Restaurant des Stars ont définitivement fermé entre 2018 et 2019.

Mais ce ne sera pas la seule nouveauté du Parc Walt Disney Studios puisqu’un land Star Wars et un land Frozen seront respectivement aménagés en 2023 et 2025.

extensions walt disney studios france
Les futures extensions du Parc Walt Disney Studios.

Vous l’aurez compris, le Parc Walt Disney Studios n’a jamais vraiment eu la bonne place par rapport à son aîné, le Parc Disneyland. Sa thématisation en dent-de-scie en étant souvent la cause. Pourtant au fil des années et des nouveautés, le parc a tout de même réussi à se faire une place dans le cœur du public français et européen. Et quelques spectacles et attractions étaient même à l’origine de leur venue. Avec ces trois nouveaux lands qui viendront compléter son espace, on espère que les Walt Disney Studios accéderont enfin à cette place de parc en tant que tel, qui n’a pas besoin de son aîné pour survivre.

Photos.

dp-728x90

ACTUALITÉS