DERNIÈRES ACTUALITÉS

[MERCHANDISE] : Septembre 2022.

Découvrez le merchandising des parcs Disneyland Paris du mois de Septembre 2022.

Le Planet Hollywood ferme définitivement ses portes.

Les rumeurs disaient vraies, le Planet Hollywood de Disneyland Paris fermera définitivement en Janvier 2023.

Un Monopoly Disneyland Paris !

Une version inédite du jeu Monopoly sera bientôt disponible sur l'univers des 30 ans de Disneyland Paris.

Quel est le programme des soirées Halloween de Disneyland Paris ?

Découvrez le riche programme des deux soirées Halloween organisées par Disneyland Paris.

Un nouveau livre sur les Parcs Disneyland.

Un nouveau livre sur les Parcs Disneyland a été annoncé par les équipes de la Walt Disney Company à l'occasion des 100 ans de l'entreprise.

Le Dictionnaire de Disneyland.

dictionnaire disneyland

A.

Actuators : Ce sont les muscles de l’audio-animatronic, qui lui permettent donc de bouger. Il sont au nombre de trois : pneumatique (avec de l’air qui permet une puissance un peu moindre), hydraulique (avec du liquide qui permet une plus grande puissance) et électrique (avec le pouvoir magnétique qui permet aussi une grande puissance tout en apportant des avantages grâce aux moteurs placés dans le personnage).

Adventureland : Présent dans tous les parcs Disneyland, le land met en avant l’aventure dans des pays exotiques : des safaris, au Moyen-Orient et jusqu’aux Caraïbes.

Affiches d’attractions : Il y en a une pour chaque attraction des six parcs Disneyland dans le monde. A l’origine, elles avaient pour but de donner envie au visiteur de faire l’attraction, qui en 1955, étaient toutes payantes. Elles avaient, et ont toujours, le même rôle qu’une affiche de cinéma.

Ambassadeur : Élu tous les deux ans, l’ambassadeur, ou les ambassadeurs, est celui qui représente son parc à l’international, ainsi que les cast-members. La première de tous fut Julie Reihm Casaletto.

Anaheim : Cette petite ville de Californie était autrefois largement peuplée d’orangeraies. Lorsque Walt Disney était en pleine recherche du futur lieu pour son parc Disneyland, il trouva dans cette ville un terrain parfait. Depuis, c’est ici que se trouve le parc Disneyland de Californie.

Appartement de Walt Disney : Ce n’est pas une légende, Walt Disney avait son propre appartement à Disneyland. Il était situé au-dessus de la caserne de pompiers de Main Street, U.S.A. à Disneyland Californie.

Arc de l’histoire : Lors de l’élaboration d’une attraction, l’arc de l’histoire est la manière dont celle-ci est racontée dans le ride. Il comprend tous les twists et rebonds du scénario, afin d’en dégager la structure. Ici, on ne parle pas de la file d’attente ou de l’après-attraction, mais bien du cœur du ride.

Architecte : De nombreux architectes de renom ont travaillé pour Disneyland. On peut citer Antoine Predock pour la création du Disney’s Hotel Santa Fe ou encore Robert AM Stern pour le Boardwalk de Walt Disney World.

Armature : Pour les Imagineers, il s’agit du squelette de l’audio-animatronic.

Attraction Layout : Le layout d’une attraction met en avant la partie technique de celle-ci. On peut y voir notamment la façon dont l’attraction va entrer dans le bâtiment, ainsi que la maintenance et les lieux où elle sera installée dans l’attraction.

Audio-animatronics : Les audio-animatronics sont des robots animés qui reposent sur la technologie électro-hydraulico-pneumatique, et synchronisés avec une bande son. Les premiers audio-animatronics présentés par la WED Entreprises sont ceux de The Enchanted Tiki Room, en Californie. Depuis, ils sont de toutes les attractions : Pirates of the Caribbean avec le duel très précis des deux pirates, It’s a Small World ou encore le dragon de La Tanière du Dragon. Les audio-animatronics sont une marque Disney, déposée en 1964.

B.

Bâtiments : Ils doivent correspondre au thème et à l’histoire de leur emplacement. Il faut aussi prendre en compte le confort des guests et la place nécessaire pour qu’ils puissent bouger normalement. Pour créer ces buildings, il faut s’inspirer de lieux authentiques tout en les amenant de manière théâtrale et/ou imaginaire. Dans un parc à thème, les bâtiments ne sont pas que des décors, ils peuvent être aussi de véritables édifices.

Beat Boards : Il s’agit d’un ou deux dessins représentant chaque scène de l’histoire d’une attraction.

Beat Sheet : Ce sont les moments marquants et emblématiques de l’histoire. Ils sont montrés plan par plan. Ils servent aussi bien en animation que pour les Imagineers.

Blue Sky Face : C’est ainsi que les Imagineers appellent le brainstorming lors de l’élaboration de l’attraction. Durant cette phase, les Imagineers explorent toutes les possibilités, pensent à ce que les guests vont ressentir et à ce qu’on veut leur faire voir. Pour les Imagineers, il n’y a aucune mauvaise idée, et c’est pourquoi ils créent un environnement de travail paisible où tout le monde peut partager son idée. Ainsi, ils imaginent à partir des propositions des autres, tout en les aidant à approfondir leur vision.

Burbank : C’est dans cette ville californienne que Walt Disney a construit ses nouveaux studios de cinéma à la fin des années 1930. Encore aujourd’hui, c’est ici que se trouve le siège social de la Walt Disney Company, au 500 Buena Vista Drive.

C.

Caritatif : Depuis de nombreuses années, Disneyland s’engage auprès d’oeuvres caritatives. Les parcs américains sont notamment très présents pour l’association Make-A-Wish, qui réalise les vœux des enfants. En France, le parc vient en aide aux enfants malades et aux plus démunis, notamment pendant la crise de la Covid-19 où de nombreuses denrées alimentaires ont été données à des banques alimentaires. Aussi, les cast-members sont nombreux à œuvrer auprès des Disney VoluntEARS.

Character sheets : Pour être certain que tous les Imagineers ont la même idée du personnage à développer, ils utilisent un character sheets qui reprend plusieurs esquisses et dessins de celui-ci. Il contient aussi des notes avec le background du personnage et montre toutes ses émotions. C’est à la fois un outil technique et artistique, d’où le concept d’Imagineer.

Cast-Member : Le cast-member est un employé des parcs Disneyland, tout poste confondu.

Central Plaza : Cette grande place devant les châteaux de Disneyland, est reliée à tous les lands du parc. Sa fonction est la même que la Place de l’Etoile à Paris, dont Walt Disney s’est inspiré pour Central Plaza.

Chateau : Tous les parcs Disneyland possèdent leur château unique. Indissociables des parcs, ils en sont même leur emblème. La plupart sont associés à une princesse Disney comme La Belle au Bois Dormant pour Disneyland Californie et Disneyland Paris, ou Cendrillon pour Walt Disney World.

Char : Visibles lors des parades dans les parcs Disneyland, les chars sont motorisés et transportent les personnages Disney. Chaque char a son propre thème et change suivant les nouvelles parades.

Concept Art : Apparu dès le debut des années 1930 chez Disney, le concept-art traduit une idée en dessin. Il permet de se projeter dans la conception d’un film, d’une attraction, d’un land ou d’un hôtel pour en dégager le sens et l’ambiance. Ils sont souvent diffusés lors de l’annonce d’un projet.

Control Unit : C’est le cerveau de l’audio-animatronic. Il transmet les informations pour permettre au personnage de bouger.

Costumes : A Disneyland, tous les employés portent un costume, que ce soit les personnages, les audio-animatronics ou les cast-members. Et chaque costume est spécialement conçu pour correspondre au land auquel celui qui le porte est rattaché. Il crée un sens : de quel période il vient, ce que ça dit sur lui et ses origines. Dans une attraction, il faut aussi comprendre où sera placé le personnage, et comment le costume va se fondre dans le ride.

D.

D23 Expo : Événement majeur pour les fans Disney, la D23 Expo relate toutes les nouveautés à venir de la Walt Disney Company. Souvent, lors de cette exposition, les futurs projets des parcs sont révélés au public.

Dapper Day : Né en 2011 aux Etats-Unis, la Dapper Day est une journée où les fans Disney se retrouvent sur les parcs dans des tenues élégantes inspirées, pour la plupart, des années 1960 et du style vintage.

Dark ride : Il s’agit d’une attraction dans le noir, où les lumières et les sons sont contrôlés par les Imagineers afin d’immerger les guests dans l’histoire. De manière générale, un dark ride est une attraction dont on peut contrôler la lumière. Les guests peuvent aussi participer à l’histoire du dark ride, comme dans Buzz Lightyear Laser Blast où ils tirent sur des cibles afin de destituer l’empereur Zurg.

Détails : Les parcs Disneyland sont remplis de détails plus ou moins visibles. Ils contribuent à faire vivre les parcs à thème au travers d’histoires et de légendes pensées par les Imagineers.

Discoveryland : Unique à Disneyland Paris, Discoveryland a pour thèmes le futur et les grands visionnaires tel que Jules Verne. Au départ, le land aurait dû se nommer Discovery Mountain, et être pourvu d’un immense dôme à l’intérieur duquel se trouvaient attractions, boutiques et restaurants.

Disney Bound : A l’inverse du cosplay, le Disney Bound est l’art de représenter un personnage Disney, un lieu, une saison ou tout autre événement lié à Disney, au travers d’habits du quotidien qui, ensemble, donnent vie à une multitude de représentations.

Disney California Adventure : Second parc de Disneyland Californie, il a ouvert le 8 Février 2001. Il avait alors pour thème l’état de Californie de manière générale. Aujourd’hui, le parc est axé sur les franchises autour de Disney comme Marvel, Star Wars ou Pixar.

Disney Downtown : Semblable à notre Disney Village, les Disney Downtown de Californie et Floride sont des allées commerçantes aux multiples restaurants et boutiques. Elles font la transition entre les parcs et les hôtels.

Disney Ears : L’histoire des oreilles de Mickey est incontournable des parcs Disneyland. Depuis, une grande partie des guests les portent dans les allées des parcs.

Disneyland : Premier parc Disneyland à avoir ouvert dans le monde, le lieu a été inaugurée le 17 Juillet 1955, en présence de Walt Disney, son créateur. Il est composé de deux parcs : le Disneyland Park et le Disney California Adventure Park.

Disneyland Paris : Ouvert le 12 Avril 1992, le parc français est le quatrième parc Disneyland dans le monde. Il est composé de deux parcs : le Parc Disneyland et le Parc Walt Disney Studios.

Disney Legends : Ce prix, créé par la Walt Disney Company, récompense celles et ceux qui ont fortement contribué à l’entreprise Disney. Depuis 1987, et sa date de lancement, on peut citer l’animateur Marc Davis, l’actrice Julie Andrews ou l’Imagineer Tony Baxter, parmi les heureux élus. La sculpture remise aux gagnants a été imaginée par Andrea Flavilli, et représente la main de Mickey Sorcier.

Disney’s Animal Kingdom : Le quatrième parc de Walt Disney World a ouvert le 22 Avril 1998. Il a pour thème la nature, et plus précisément la conservation des animaux.

Disney’s Hollywood Studios : Ouvert le 1er Mai 1989 à Walt Disney World, ce parc a pour thème le cinéma. Jusqu’en 2007, il se nommait Disney-MGM Studios.

Disney Village : Présent uniquement à Disneyland Paris, le Disney Village s’appelait « Festival Disney » à son ouverture en 1992. C’est l’architecte Frank Gerry qui a conçu les plans de cette zone.

Disney VoluntEARS : Jeu de mots entre « Volunteer » et « Ears » (pour les oreilles de Mickey), les Disney VoluntEARS sont des cast-members menant des actions caritatives envers les plus démunis, sur leur temps libre. Le programme a d’abord pris naissance en 1983 dans le parc californien, avant de s’étendre à l’ensemble des autres parcs. C’est en 1992, que le nom Disney VoluntEARS apparaît officiellement, et englobe dorénavant les missions de tous les parcs Disneyland à travers le monde.

Dispatch Interval : C’est le nombre de véhicules par heure dans un ride. Pour pouvoir rentabiliser l’interval, et ainsi accueillir plus de guests, les Imagineers réfléchissent à plusieurs solutions : les véhicules de deux personnes sont plus rapprochés alors que les véhicules de quatre personnes sont plus espacés. Il faut aussi trouver la juste mesure de temps entre chaque véhicule afin que chaque visiteur puisse voir la même chose.

E.

Effets sonores : Ce sont tous les sons basiques mais nécessaires, comme le cri d’un lion ou une leçon de piano, qui apportent davantage de vie au parc.

Eisner (Michael) : PDG de la Walt Disney Company entre 1984 et 2005, Michael Eisner a été à l’origine de plusieurs avancées concernant les parcs. Au début des années 1990, il lance le plan « The Disney Decade » afin de relancer l’entreprise, d’ouvrir de nouveaux parcs et de produire de nouveaux films.

EPCOT : Conçu par Walt Disney comme un parc représentant un futur idéal, EPCOT est l’acronyme de Experimental Prototype Community of Tomorrow. Le deuxième parc de Walt Disney World a ouvert le 1er Octobre 1982.

F.

Fantasia Garden : Ce sont les jardins situés à l’entrée du Parc Disneyland à Paris, devant le Disneyland Hotel.

Fantasyland : Commun à tous les parcs Disneyland, Fantasyland est le land des contes de fées. C’est ici que l’on retrouve la plupart des chefs d’oeuvres d’animation Disney comme Blanche Neige, Pinocchio ou encore Peter Pan.

Flume ride : Ce terme regroupe les attractions de type « bûches » comme Splash Mountain.

Frontierland : Aussi appelé Westernland à Tokyo Disneyland, Frontierland est le land de l’Ouest américain, des cowboys et des mines d’or.

Front Lot : Il s’agit du land d’entrée du Parc Walt Disney Studios en France. Front Lot évoque le devant d’un studio de cinéma et rend hommage au cinéma de Walt Disney et des frères Lumière.

G.

Graphics : Ce sont toutes les illustrations, les signes ou les pancartes qui guident et plongent le spectateur dans un land ou une zone. Très importants, ils collent au thème et à l’histoire racontés.

Graphics fantômes : Ce sont tous les détails et éléments de décors qui semblent être dans le parc depuis toujours. Ils sont tellement fondus dans le décor, qu’on ne les remarque, parfois, même pas.

Guest : C’est le nom attribué au visiteur de Disneyland par les employés du parc.

H.

Hidden Mickey : Trois petits ronds accolés suffisent à faire la tête de Mickey. Il est donc très facile de cacher cette forme simple un peu partout dans les parcs. Et pour certains, ces Hidden Mickey sont même devenus une passion.

Hong Kong Disneyland : Ouvert le 12 Septembre 2005, il est le premier parc Disneyland chinois de la Walt Disney Company, ainsi que le cinquième parc Disneyland du monde. Il est composé de huit lands : Main Street, U.S.A., Adventureland, Fantasyland, Tomorrowland, Toy Story Land, Grizzly Gulch, Mystic Point et Arendelle : World of Frozen.

Hyperion Avenue : C’est sur cette avenue californienne, au 2719, que se trouvait le premier studio de Walt Disney. Son nom a été repris dans le parc français avec le Café Hyperion, tout comme son style architectural utilisé pour le Studio 1.

I.

Imagineer : Inventé par Walt Disney, le néologisme « Imagineer » est la contraction en anglais de « Imagine » et « Ingineer », soit en français de « Imaginer » et « Ingénieur ». Les Imagineers sont les employés de la compagnie Disney en charge de la création et de la conception des parcs Disneyland. Ils travaillent au département Walt Disney Imagineering.

« It’s a small world » : Écrite par les frères Sherman, la musique de l’attraction It’s a Small World est indissociable des parcs Disneyland, et connue à travers le monde. Il suffit qu’une personne sifflote l’air pour qu’une autre pense directement à Disneyland.

L.

Lake Disney : En France, au Disney Village, un grand lac sépare le Disney’s Hotel New York – The Art of Marvel, le Disney’s Sequoia Lodge et le Disney’s Newport Bay Club. Il est même possible d’y faire l’attraction PanoraMagique. Autrefois, il se nommait « Lake Buena Vista ».

Land : Un land est un espace défini par un thème précis comme Avengers Campus qui est dédié à l’univers Marvel ou Frontierland qui reprend l’univers du Far West. Pour que cette histoire fonctionne, tout dans le land doit rappeler le thème principal : le sol, les bâtiments, les détails, la musique, les sons, l’odeur, etc…

Landscape : Ce terme regroupe tout ce qui se rapporte à la végétation des parcs Disneyland. Elle doit correspondre au thème et à l’histoire d’un land ou d’une zone. Mais il faut aussi prendre en compte l’habitat dans lequel les plantes évoluent et vont évoluer. De plus, l’eau, les rivières et les lacs font autant parti du landscape que les arbres et les fleurs. Le landscape peut aider à dissimuler des choses qu’on ne devrait pas voir.

Lillian Disney : Femme de Walt Disney, les deux époux ont entretenu une relation fusionnelle tout au long de leur vie de couple. Et cette passion s’observe même à Disneyland : Walt’s – An American Restaurant et Lilly’s Boutique sont reliés par l’architecture.

M.

Magic Kingdom : Ce terme désigne principalement le parc central de Walt Disney World.

Main Street, U.S.A. : Situé dans tous les parcs Disneyland du monde, excepté Shanghai Disneyland, ce land a été imaginé par Walt Disney. Il voulait rendre hommage à sa ville natale, Marceline, au travers d’une vision idéalisée.

Marceline : Située dans le Missouri, aux Etats-Unis, cette toute petite ville a été le lieu de vie de Walt Disney durant sa jeunesse. Et afin de lui rendre hommage, il s’en est inspiré pour concevoir Main Street, U.S.A.

Marvel : Depuis le rachat par Disney de Marvel en 2009, la franchise s’observe un peu partout dans les parcs. Plusieurs attractions et lands lui sont consacrée, dont Avengers Campus, ainsi que le Disney’s Hotel New York – The Art of Marvel, inédit en France.

Merchandise : C’est un autre incontournable des parcs. Il rassemble tous les produits dérivés, conçus et vendus par Disneyland dans ses boutiques. Chaque parc possède ses produits inédits et uniques.

Mickey : Le fidèle compagnon de Walt Disney est la star de Disneyland. Sa silhouette, présente sur de nombreux produits, peut parfois aussi se cacher dans les décors du parc. Mais Mickey est aussi, et surtout, de toutes les occasions : lors des anniversaires, des inaugurations, des goodbye shows ou pour faire des photos.

Modèles réduits : Faire des modèles réduits des attractions est un bon moyen de les visualiser dans le futur. Cela permet aussi de se rendre compte de ce que va voir le guest une fois qu’il sera dans le ride. Les modèles réduits peuvent aussi bien être faits en 3D que sur ordinateur. Grâce au modèle digital, sur ordinateur, on a une vision plus précise de ce que sera l’attraction. Au contraire, avec le modèle réduit physique, on peut avoir une idée de l’échelle du futur bâtiment par rapport aux autres attractions alentours. Ces modèles peuvent aussi être peints.

Monorail : Lorsqu’il découvre ce nouveau moyen de transport qu’est le monorail, Walt Disney souhaite à tout prix en proposer un à Disneyland. Depuis toujours fasciné par le futur et les nouvelles technologies, il pensait que le monorail serait la voiture de demain. Le Disneyland Monorail a été inauguré en 1959 à Disneyland Californie, en présence de Walt Disney et du président américain, Richard Nixon.

Moodboard : Il permet de s’en tenir à sa vision initiale, et de ne pas partir dans tous les sens lors de l’élaboration d’un projet d’attraction.

Musique : Chaque land et chaque attraction possède sa propre musique. Celles-ci reflètent l’histoire du lieu.

N.

Nametag : C’est le nom du badge porté par tous les employés de Disneyland. Leur prénom est inscrit dessus.

O.

Odeur : Les odeurs sont très importantes à Disneyland. Elles font partie intégrante de l’histoire qui est racontée aux guests, car elle peuvent aider à entrer en immersion dans un land ou une attraction, et même à reproduire une époque ou un lieu. Les odeurs sont créées uniquement pour les parcs.

Operational Graphics : Ce sont tous les panneaux qui indiquent les attractions, le temps d’attente, les restaurants, etc… Très importants, le guest doit pouvoir les voir facilement. Ils doivent donc être plus lisibles et visibles que les autres.

P.

Parade : Les parades existent depuis toujours dans les parcs Disneyland. C’est le moment où se retrouvent les guests pour découvrir les chars et voir défiler les personnages Disney. Chaque parade a son thème et change en fonction des saisons organisées par les parcs.

Parc à thème : Les parcs Disneyland sont des parcs à thème, et se différencient ainsi des parcs d’amusement. Un parc à thème fait entrer le visiteur dans une histoire, une dimension imaginaire qui devient réelle grâce aux Imagineers. De plus, un parc à thème engage tous nos sens à la différence d’un parc d’amusement qui procure, en grande partie, des sensations physiques uniquement.

Parc Walt Disney Studios : En France, le second parc de la destination, ouvert le 16 Mars 2002, prend pour thème le cinéma et s’inspire du parc Disney’s Hollywood Studios de Floride.

Pin Trading : Aujourd’hui, les pin’s Disney sont collectionnés partout à travers le monde. Lors du Pin Trading, apparu à Walt Disney World en 1999, les fans se réunissent autour de ventes exclusives. D’ailleurs, on peut échanger ses pin’s avec n’importe quel cast-member.

Pitcher : Lors de cette phase d’élaboration, les Imagineers présentent leur projet, et communiquent leur idée aux autres. Souvent, ils le font sur un ton décontracté tout en utilisant des moyens interactifs pour convaincre les autres Imagineers comme l’illustration, la narration ou même l’acting.

Personnages : Il y a deux types de personnages qui peuplent Disneyland et ses lands : ceux des films et ceux créés par les Imagineers. Pour que les personnages soient le plus plausibles et réalistes possible, il faut comprendre leur background, leurs attentes, leur façon de bouger ou encore ce qu’ils aiment et détestent. Il faut aussi prendre en compte la façon dont va être incarné le personnage, et par quel acteur.

Perspective Forcée : Cette technique d’architecture est utilisée depuis tout temps par les Imagineers. L’exemple le plus flagrant est celui de Main Street, U.S.A. Lorsque vous êtes face au Château de la Belle au Bois Dormant, la rue vous paraît très longue et le château très grand. En réalité, tous les bâtiments de Main Street, U.S.A. sont construits de la même manière : le rez-de-chaussée est de taille normale, tandis que les étages diminuent de hauteur. Ainsi, le guest a l’impression qu’ils sont plus grands et élancés. En réalité, ses sens sont trompés.

Pixar Animation Studios : Pixar n’est pas seulement un studio d’animation. Une équipe est dédiée à la création des parcs à thème : Pixar’s Theme Parks.

Plans des parcs : Objet indispensable des visiteurs, les plans sont disponibles à l’entrée des parcs. Si certains les gardent en souvenir, depuis l’épidémie de Covid-19, plus aucun plan n’est donné aux guests.

Pré-show : De manière générale, le pré-show est tout ce qui précède le ride d’une attraction. Ainsi, la file d’attente de Star Tours : L’Aventure Continue, et ses audio-animatronics en perpétuel mouvement, est qualifiée ainsi.

R.

Railroad : Passionné par les trains, Walt Disney voulait absolument en construire un pour son parc. C’est d’ailleurs l’une de ses premières idées. Aujourd’hui, le Railroad est présent dans tous les parcs Disneyland, sauf à Shanghai.

Ride : C’est le terme donné au cœur d’une attraction, comprise lorsque l’attraction débute et se termine.

Ride Capacity : C’est le nombre de personnes que peut contenir une attraction par heure.

Ride Simulator : Comme son nom l’indique, le ride simulator simule un vol, un atterrissage, un décollage, etc… On peut citer les attractions Millennium Falcon: Smugglers Run ou Soarin’ Around the World comme des ride simulator.

Ride System : Pour penser au futur ride de l’attraction, on doit d’abord évaluer comment sera notre histoire ; plutôt calme ou vive. Le ride doit absolument être en lien avec ce que raconte l’histoire. On ne peut pas mettre un roller-coaster pour Blanche-Neige par exemple.

Roller Coaster : Connues sous le nom de « montagnes russes » en France, ce type de ride est créé dans l’intention de procurer des sensations fortes au visiteur. Rock ‘n’ Roller Coaster avec Aerosmith ou Hyperspace Mountain sont des roller coaster.

Roy Disney : Frère de Walt, Roy a toujours été son plus fidèle soutien. Dès la création de leur studio de cinéma, jusqu’à la construction de Disneyland, Roy a toujours travaillé main dans la main avec Walt Disney.

Run Disney : Existantes dans plusieurs parcs Disneyland, les Run Disney se déroulent au sein même des parcs. Au détour de quelques animations, les compétiteurs parcourent 5 km, 10 km, 31 km ou 36 km, avant de se voir remettre une médaille.

S.

Sensors : C’est de cette façon que sont qualifiés les nerfs des audio-animatronics.

Shanghai Disneyland : Ouvert le 16 Juin 2016, le resort est le sixième, et dernier parc Disneyland, à avoir vu le jour. Il est composé de six lands : Mickey Avenue, Gardens of Imagination, Tomorrowland, Fantasyland, Treasure Cove, Adventure Isle, Disney Pixar Toy Story Land et City of Zootopia.

Skippers : C’est le nom donné aux cast-members de l’attraction Jungle Cruise. Ce sont eux qui animent la croisière.

Son : Créé en lien avec l’histoire racontée, le son bouge en même temps que le guest, et s’adapte à chaque partie du land. Il faut donc penser à l’emplacement des speakers et repérer comment les cacher pour être à la fois prêt de l’oreille des guests mais loin de leurs yeux.

Soundscape : Il s’agit des sons que l’on peut entendre en arrière plan dans le parc, comme les vagues ou la pluie.

Star Wars : En 2012, la Walt Disney Company rachète Lucasfilm, détenteur de la saga Star Wars. Après une troisième trilogie sortie au cinéma, Disney fait construire deux lands dédiés à la franchise en Californie et en Floride. Ils portent le nom Star Wars: Galaxy’s Edge.

Storytelling : Le storytelling englobe la manière dont est racontée une histoire dans un parc Disneyland : la musique, le lieu, la végétation, les bâtiments, les odeurs, les sons, les personnages, etc…

Suspended system : Ce sont toutes les attractions où le visiteur est suspendu dans le vide, comme une grande roue.

T.

Thème : Pour un parc à thème, il faut communiquer au guest un univers qui fasse sens. Disneyland a pour thème Disney de manière très générale, que ce soit au travers de ses films live ou de ses films d’animation, mais aussi de la vie de son créateur, Walt Disney.

Tokyo Disneyland : Inauguré le 15 Avril 1983, Tokyo Disneyland est le troisième parc Disneyland. Il est le premier à avoir été construit en dehors des Etats-Unis, ainsi que le premier parc asiatique de la Walt Disney Company. Il est composé de deux parcs : Tokyo Disneyland et Tokyo DisneySea.

Tokyo DisneySea : Ouvert le 4 Septembre 2001, il s’agit du second parc de Tokyo Disneyland. Il a pour thèmes l’aventure et les voyages.

Tomorowland : Commun à tous les parcs Disneyland, sauf Disneyland Paris, le land met en avant la vision de Walt Disney sur le futur à l’époque où il l’a pensé.

Town Square : Town Square est situé juste après Main Street Station. Il est reconnaissable à son gazebo au centre de la place.

W.

Walt Disney : Après le cinéma, Walt Disney s’essaye au parc à thème. Lui qui avait l’habitude d’emmener ses deux filles dans des foires et autres fêtes foraines, rêvait d’un endroit où les parents et les enfants puissent s’amuser ensemble. En 1955, le premier parc Disneyland marque le début d’une success story grandissante.

Walt Disney Company : Vaisseau mère de l’empire Disney, la Walt Disney Company gère tous les pans de l’univers Disney : films, merchandise, télévision, Disney Cruise Line et parcs Disneyland. L’entreprise a été créée par Walt Disney et son frère Roy en 1923 sous le nom « Disney Brothers Studios ». Depuis, elle demeure toujours à Burbank en Californie.

Walt Disney Imagineering : Autrefois connu sous le nom de WED Entreprises, cette filiale de la Walt Disney Company crée et imagine les futurs attractions des parcs Disneyland. Le nom Walt Disney Imagineering apparaît en 1986. Le siège social est situé au 1245 Flower Street à Glendale en Californie.

Walt Disney World : Le 1er Octobre 1971, il est le deuxième parc Disneyland à ouvrir dans le monde. Imaginé par Walt Disney, ce dernier n’aura pas le temps de l’inaugurer. Son frère, Roy, le fera en sa mémoire. Le resort est composé de quatre parcs : EPCOT, Disney’s Animal Kingdom, Magic Kingdom et Disney’s Hollywood Studios.

WED Entreprises : Lorsque Walt pousse son idée de parc Disneyland à son apogée, il crée cette entreprise qui regroupe les premiers Imagineers, issus pour la plupart des Studios d’Animation Disney. Le nom sera remplacé plus tard par Walt Disney Imagineering.

Certains termes techniques sont issus du programme public Imagineering in a Box produit par Khan Academy en collaboration avec la Walt Disney Company.
dp-728x90

ACTUALITÉS