Archives Space Mountain.

Space Mountain.

partage photo

Fiche technique.

Lieux : Hong Kong Disneyland (Chine).
Autres lieux : Parc Disneyland (France), Magic Kingdom (Floride), Disneyland (Californie), Tokyo Disneyland (Japon).
Land : Tomorrowland.
Date d’ouverture : 12 septembre 2005.
Date de fermeture : 3 mai 2016.
Concepteur : Walt Disney Imagineering et Vekoma.
Durée : 3 minutes.
Type : Montagnes russes intérieures.
Vitesse : 49 km/h.
Nombre de véhicules : Inconnu.
Nombre de passagers par véhicule : 12 passagers.
Capacité horaire : Inconnue.
Restriction de taille : 1m02.
Sensation : Forte.
Femmes enceintes : Interdites.
Single rider : Non.
Fast Pass : Oui.
Découvrez notre guide d’accessibilité pour les personnes handicapés en cliquant ici.

Histoire.

Avec Space Mountain, partez dans une aventure galactique !

Description.

- Advertisement -

Reconnaissable parmi toutes, Space Mountain prend place dans un grand dôme blanc surélevé de cinq antennes. La base du bâtiment comme son intérieur usent d’un style futuriste.

La file d’attente comprend plusieurs longs couloirs sombres dans lesquels des écrans diffusent des messages de sécurité.

- Advertisement -

L’embarquement a lieu dans une salle beaucoup moins spacieuse que celles des parcs américains et japonais. En effet, après avoir emprunté une petite pente, vous pouvez déjà embarquer. Au-dessus de vous se trouve d’énormes lumières rondes faisant référence au système solaire.

Une fois installé, le vaisseau démarre sa course sur la musique de l’attraction avant de se diriger tout droit vers un trou noir. Puis, vous pénétrez la galaxie remplie d’astres, de comètes et de planètes. Virages et descentes se font alors à toute allure pendant deux petites minutes !

En savoir plus.

L’attraction est légèrement différente des versions américaines et japonaise puisqu’elle tient compte du thème du Tomorrowland chinois.

Le 3 mai 2016, l’attraction est fermée pour offrir un nouveau thème.

Fabien Le Lagadechttps://disney-planet.fr/
Rédacteur et agissant en coulisses sur Disneyland-Planet.Fr, je suis aussi rédacteur en chef sur Disney-Planet.Fr pour partager ma passion du cinéma du fin fond de ma montagne.