DERNIÈRES ACTUALITÉS

[MERCHANDISE] : Septembre 2022.

Découvrez le merchandising des parcs Disneyland Paris du mois de Septembre 2022.

Le Planet Hollywood ferme définitivement ses portes.

Les rumeurs disaient vraies, le Planet Hollywood de Disneyland Paris fermera définitivement en Janvier 2023.

Un Monopoly Disneyland Paris !

Une version inédite du jeu Monopoly sera bientôt disponible sur l'univers des 30 ans de Disneyland Paris.

Quel est le programme des soirées Halloween de Disneyland Paris ?

Découvrez le riche programme des deux soirées Halloween organisées par Disneyland Paris.

Un nouveau livre sur les Parcs Disneyland.

Un nouveau livre sur les Parcs Disneyland a été annoncé par les équipes de la Walt Disney Company à l'occasion des 100 ans de l'entreprise.

The Twilight Zone Tower of Terror : une nouvelle dimension de frissons.

tour terreur disneyland paris

Fiche technique.

Lieu : Walt Disney Studios (France).
Land : Production Courtyard.
Date d’ouverture : 22 Décembre 2007.
Concepteur : Walt Disney Imagineering et Otis Elevator Company
Durée : 2 minutes.
Type : Chutes dans le vide.
Vitesse : 49 km/h.
Nombre de véhicules : 6 véhicules.
Nombre de passagers par véhicule : 21 passagers.
Capacité horaire : Inconnue.
Restriction de taille : 1m02.
Sensation : Forte.
Femmes enceintes : Interdites.
Single rider : Non.
Disney Premier Access : Oui.

À venir.

Lieux : Disney’s Hollywood Studios (Floride).
Land : Sunset Boulevard.
Date d’ouverture : 22 Juillet 1994.
Concepteur : Walt Disney Imagineering.
Durée : 5 minutes.
Type : Chutes dans le vide.
Vitesse : Inconnue.
Nombre de véhicules : Inconnu.
Nombre de passagers par véhicule : 21 passagers.
Capacité horaire : Inconnue.
Restriction de taille : 1,02 m.
Sensation : Moyenne.
Femmes enceintes : Interdites.
Single rider : Non.
Fast Pass : Oui.

À venir.

À venir.

À venir.

Histoire.

En Californie, un mystérieux hôtel semble s’être arrêté dans le temps. Mais ses ascenseurs sont pourtant bien fonctionnels…

Description.

Impossible de louper la silhouette sinueuse de la Tour de la Terreur. Visible dès la sortie du Studio 1, on observe son architecture de style mexicain et amérindien à l’aspect délabré. D’ailleurs, une des lettres de l’enseigne clignote et semble prête à nous tomber dessus. Et par moment les fenêtres des différents étages s’ouvrent pour laisser entendre des cris stridents…

tour terreur disneyland paris
tour terreur disneyland paris

Une fois arrivé devant la tour, des grilles en fer forgé noir encerclent l’attraction et la file d’attente serpente à côté de l’hôtel dans un jardin bien mal entretenu. Puis, on arrive devant la majestueuse entrée au-dessus de laquelle un grand porche, fait de vitraux, reprend la coiffe d’un chef indien.

Il est enfin temps de pénétrer à l’intérieur du lieu. Dans les tons jaunes et orangés, le lobby fourmille de mille détails : manteau oublié, verre encore plein et jeu de cartes prêt à être battu. Et toute la salle est recouverte d’une épaisse couche de poussière habitée par des araignées et leurs toiles. De plus, toutes les horloges se sont arrêtées sur une heure bien précise : entre 20h05 et 20h06. Il n’en faut pas plus pour nous faire comprendre qu’un danger nous guette…

tour terreur disneyland paris
tour terreur disneyland paris

La seconde salle est celle de la bibliothèque. Dans cette petite pièce à l’atmosphère étrangement apaisante, une vieille télévision projette un court extrait de film en noir et blanc. Dedans, on nous explique que les clients du Hollywood Tower Hotel ont été frappés par la foudre un 31 Octobre 1939 alors qu’ils prenaient l’ascenseur. Depuis, plus aucune trace des cinq personnes… Apeurés, tous les autres clients ont préférés s’enfuir de l’hôtel en laissant toutes leurs affaires derrière eux.

La visite continue dans la « Boiler Room« , ou « Salle des Chaudières », dans laquelle les tuyaux, les bruits de métaux s’entrechoquant et la lumière très tamisée prennent place. L’insécurité règne de plus en plus dans ce drôle d’endroit…

tour terreur disneyland paris
tour terreur disneyland paris

Et là quelques grooms étranges nous placent devant une porte avant que notre ascenseur n’arrive. Il est maintenant temps de prendre place dans cette grande cage en fer et de bien se cramponner ! Après trois chutes libres et une magnifique vue sur le parc, l’ascenseur redescend doucement pour nous amener vers la sortie et l’entrée du magasin Tower Gifts. Ici, vous pourrez acheter la photo prise durant l’attraction.

À venir.

Le bâtiment comme l’intérieur de The Twilight Zone Tower of Terror a grandement inspiré l’attraction française : Hollywood Tower : The Twilight Zone Tower of Terror.

A l’extérieur, on retrouve donc un bâtiment rouge et marron décrépi dans un style pueblo-gothique et néo-gothique. Les lettres de l’attraction ne semblent plus vraiment tenir en place et on entend au loin les guests hurler depuis les ascenseurs.

A l’intérieur, le décor est semblable à celui présent en France : lobby avec le même décor d’hôtel rongé par la poussière. On y retrouve même l’impressionnante statue de l’aigle. Les murs et le sol y sont jaune/orangé et marron.

twilight zone tower terror disneyland hollywood studios floride
©Disney’s Hollywood Studios Florida

Après avoir traversé le lobby, vous entrez dans une bibliothèque très peu éclairée et surchargée de livres. Ici, une vieille télévision en noir et blanc fait défiler un film qui vous en apprendra plus sur l’histoire de l’hôtel. Le court-métrage est le même que celui de la version française.

A la fin de cette introduction, vous empruntez les chemins privés de l’hôtel qui vous conduisent tout droit vers la file d’attente menant aux ascenseurs. Avant d’embarquer vous patienterez dans la chaufferie de l’établissement. Les bruits sourds de métaux s’entrechoquant et la basse luminosité rendent l’atmosphère pesante et inquiétante.

Une fois l’embarquement effectué, l’ascenseur monte une première fois et laisse découvrir les fantômes des clients disparus de l’hôtel. Puis, vous montez à nouveau et l’ascenseur s’avance pour entrer dans le décor qui mènera vers une chute inexorable. Après plusieurs chutes et montées, vous retournez à votre point de départ.

À venir.

À venir.

À venir.

Images.

Retrouvez toutes les images de l’attraction en cliquant ici.

En savoir plus.

Le 28 Septembre 2019, le nom de l’attraction change : The Twilight Zone Tower of Terror : Un Saut dans la Quatrième Dimension devient The Twilight Zone Tower of Terror : Une Nouvelle Dimension de Frissons. Quelques ajouts scénaristiques et visuels sont alors mis en place.

tour terreur disneyland paris
© Disneyland Paris

L’attraction est inspirée de la série télévisée The Twilight Zone ou La Quatrième Dimension en français.

Le film de la bibliothèque a été réalisé par Joe Dante, un fan de La Quatrième Dimension.

Dans le lobby, le registre que signe habituellement les clients, a cette fois-ci été rempli par tous les collaborateurs qui ont travaillé sur l’attraction. Ils y ont inscrit la date du 31 octobre 1939.

La voix française qui diffuse les messages de sécurité dans l’attraction est celle de Jacques Ciron, connu pour avoir doublé Sire Pélimore dans Merlin l’Enchanteur ou le Roi Jacques dans Pocahontas 2 : Un monde nouveau.

tour terreur disneyland paris
tour terreur disneyland paris

On vous rassure, la chute libre n’est pas obtenue par les câbles de l’ascenseur qui lâchent. En réalité, ces derniers sont tirés à très grande vitesse par le bas afin de retranscrire l’impression de tomber dans le vide.

L’inauguration de la tour de la terreur en 2008 marque les débuts dans le parc parisien du mapping, ces images projetées sur des bâtiments. Une première mondiale !

A l’ouverture de l’attraction, de nombreux guests pensaient qu’il y avait un problème avec l’enseigne lumineuse qui grésillait. En réalité, dans la storyline de l’attraction, cela serait du à la foudre. Mais une autre histoire raconte que son grésillement serait en réalité un message morse qui signifierait « SOS ».

tour terreur disneyland paris

Sur un des fauteuils du lobby, un journal est déposé sur l’accoudoir. Il indique la date du 31 octobre 1939.

Tous les accessoires de l’attraction ont été chinés en Europe et aux États-Unis. Et chacun d’entre eux correspond à la date et à l’époque de l’histoire racontée par l’attraction.

En mai 2017, l’attraction est totalement refaite pour devenir Guardians of the Galaxy – Mission : Breakout !

C’est la toute première tour de la terreur à voir le jour dans les parcs Disneyland.

The Twilight Zone Tower of Terror prend pour thème la série The Twilight Zone. C’est pourquoi vous y retrouverez le créateur du show, Rod Sterling, en présentateur du mini-film de la bibliothèque et en voix-off dans l’ascenseur.

La petite fille dans le film en noir et blanc qui présente l’attraction, tient une peluche Mickey dans ses mains.

Aujourd’hui, The Twilight Zone Tower of Terror en est à sa quatrième version. Celle-ci propose aux spectateurs des chutes différentes à chacun de leurs passages.

À venir.

À venir.

À venir.

Notre critique de The Twilight Zone Tower of Terror : une nouvelle dimension de frissons.

Il serait impensable de venir à Disneyland Paris sans repartir avec LA photo qui symbolisera le mieux votre peur ! Et en plus d’avoir une photo souvenir mémorable, vous aurez la chance de pouvoir profiter d’un décor richement étudié et très immersif. Néanmoins, l’attraction ne convient pas aux plus jeunes d’entre nous ou ceux ayant la peur du vide. Mais pas de panique pour les visiteurs qui veulent tout de même voir les décors sans prendre part à l’attraction, il vous est possible au niveau des ascenseurs, de demander au cast-member de vous montrer le chemin vers la sortie.

dp-728x90

ACTUALITÉS